Centre d'exploitation et d'intervention des Angles (30)

- Lieu : Les Angles (30)

- Programme : Construction d'un centre d 'exploitation et d'intervention

- Maître d'ouvrage : Direction Interdépartementale des Routes Méditérannée

- Maîtrise d'oeuvre : architecte mandataire : Atelier David Fargette, économiste : GBA éco,  BET Fluides : GBA énergies, BET Structure : BET Rochard & Associés, OPC : William Villareale

- Mission : BASE + EXE

- Coût : 2 050 000€ HT

- Surface de plancher : 1 024m² 

- Livraison : DCE en cours

La vitesse, le déplacement marque le paysage. A l'ouest le projet s'implante le long de la ligne TGV. Le projet se nourrit des lignes ferroviaires et routières présents pour s'implanter dans le site.

Le site relativement plat est favorable pour l’implantation de ce type de bâtiment. Cependant sa position en hauteur fait de ce site une bonne exposition aux aléas météorologique. Le vent Nord et du Nord Ouest traverse le site sans aucune protection naturelle pour l’amoindrir. Nous choisissons de nous protéger de ces vent dominants en créant une cour centrale fermée. Les corps de bâtiments les plus hauts comme l'abri à sel et les travées de garages créent un bandeau qui protège des vents dominants.

L’ensoleillement est très présent au Sud et à l'Ouest. Deux toitures d’une seule pente recouvrent l’ensemble du bâtiment d’exploitation et de l’administration. Les débords de toits, l’orientation et l’inclinaison de la toiture suffit à protéger l’ensemble du bâtiment des surchauffes d’été. La faible pente du toit (environ 10%) permet de limiter son impact dans le paysage.

L'accès au site se fait actuellement par le chemin du Ponant. A moyen terme, la création de la LEO fera disparaitre ce chemin. L'entrée se fera alors par une voie créée au Sud. L'organisation du centre d'exploitation et d'intervention se veut lisible et fonctionnel pour  s'adapter aux évolutions futures.

Nous avons choisit de réaliser un bâtiment très compacte et d’un seul tenant sur un niveau. Outre les avantages énergétiques que propose la compacité de ce bâtiment, s’est aussi une solution pour offrir un maximum d’espace de manœuvre et facilité la flexibilité du centre.

Les bâtiments délimitent  la zone de manœuvre au centre pour les véhicules lourds.

Le quai de chargement et l'aire de lavage sépare l'aire de manœuvre de l'accès aux véhicules légers.

Depuis l'entrée Nord, les véhicules légers longent les cases à matériaux et les bennes à déchets pour accéder au parking.

Depuis la futur entrée Sud, les véhicules légers ont un accès directe au stationnement et à l'entrée de la zone administrative.

Sur ces deux fonctionnements, les bureaux des chefs d'équipes et du chef de centre bénéficient d'une vue directe sur les entrées et la zone de manœuvre.

Orienté au Sud, les bureaux administratifs sont visibles depuis l’entrée du site (entrée Nord et Sud). Son implantation donne à l’ensemble des agents du CEI une vue dégagée sur l'ensemble du site.

Les travées garages sont accolés à la zone administrative en lien directe avec le local séchage et laverie. L'ensemble des travées de garages fait face à la zone de manœuvre. Au Nord, les différents locaux de stockage, l'atelier et le magasin ont des accès directes aux garages. Le local signalisation, le local enrobé, ciment et congélateur sont également accessible depuis l'extérieur.

L'abri à sel ferme la cour au Nord. Son orientation est calculée pour être à l'abri des vents dominants mais aussi protégée la cour. Accolé à l'abri à sel et dans le prolongement de sa couverture une zone est réservée pour une centrale et un silo à saumure. En face, une rampe d’accès est adaptée pour le chargeur pour accéder à un quai de chargement situé à 1.30m au dessus de la saleuse. Seul l’engin chargeur utilise la rampe d’accès ainsi l’abri à sel est à la même altimétrie que les garages. La position de l’abri à sel et de la rampe d’accès au quai de chargement permet un usage et un fonctionnement facile mais aussi nécessite très peu d’espace dans le site.

Fermant le site à l'Est, les cases à matériaux séparent le CEI de l'entreprise de taille de pierre. La zone de stockage est idéalement placée à proximité du quai de chargement afin de profiter de la hauteur du quai pour le stockage des différents matériaux. Dans le même alignement, les bennes de tri sont facilement exploitables.

La station de carburant est située proche de l'entrée du secteur administratif afin d'être visible depuis les bureaux. Tourné vers l'aire de manœuvre, les véhicules accèdent à la station de carburant suivant un principe de marche en avant. Les agents sont protégés des intempéries grâce à une toiture qui couvre la station carburant.

L'aire de lavage comme le quai de chargement ferme la zone de manœuvre et délimite l'accès des véhicules légers. L'aire de lavage se tourne vers la zone de manœuvre pour permettre une principe de marche en avant. Une passerelle positionné à 4m de haut facilite le lavage du dessus des véhicules.

Le système constructif se veut simple et homogène sur l’ensemble des bâtiments.

Pour les travées de garages, un mur béton jusqu’à 4.50m supporte une charpente bois. Les matériaux sont choisit pour leur solidité et leur durabilité. Le système constructif suit une trame pour obtenir des sections porteuses identique. La trame de la charpente est volontairement doublée pour limiter les épaisseurs des pannes et proposer plus de bois au site. La Structure porteuse de la toiture sera constituée de poutres treillis, pannes et contreventements en bois massif pour les garages-ateliers, compris ossature pour débords de toiture.

Tous  les bâtiments sont recouverts d’une toiture en aluminium avec un sertissage des joints debout par traitement d’anodisation. Ce matériaux a l’avantage d’être très pérenne, de nécessité aucun entretien et d’être très étanche.

Les murs sont recouverts d’un bardage bois avec un pré-grisement naturel forcé en atelier qui assure une stabilité et une longévité du bois et de son aspect.  Le polycarbonate utilisé sur une grande surface, offre des caractéristiques remarquables comme sa transparence, sa solidité et sa grande résistance à la chaleur.

L’ensemble des matériaux choisit se veut pérenne nécessitant très peu d’entretient pour limiter les charges de maintenance du centre.

© Atelier David Fargette au Puy en Velay

  • Facebook App Icon