Centre d'exploitation et d'intervention de Labégude (07)

- Lieu : Labégude (07)

- Programme : Construction d'un centre d 'exploitation et d'intervention

- Maître d'ouvrage : Direction Interdépartementale des Routes du Massif Central 

- Maîtrise d'oeuvre : architecte mandataire : Atelier David Fargette, économiste : EGIS, BET Structure : EGIS, BET Fluides : EGIS, OPC : William Villareale

- Mission : BASE + EXE

- Coût : 1 640 000€ HT

- Surface de plancher : 1 051m² + 4 785m² d'aménagements extérieurs

- Livraison : Chantier en cours

Le site dominant le village de Labégude est ouvert sur le paysage. Situé sur une plateforme en hauteur, l’imposant volume à construire deviendra un signale dans l’environnement. L’architecture est volontairement discrète et s’inspire des formes, volumes et teintes avoisinantes pour s’implanter avec douceur et harmonie.

Situés au dessus de la RN102, les murs de la tranchée couverte légèrement courbes créent une limite marquée dans le paysage. Le projet se nourrit de ses imposants murs de soutènement et épouse la forme courbe de la tranchée.

Sa situation en belvédère expose ce futur centre aux aléas météorologiques. En s’orientant Est / Ouest le site se protège des vents dominants. Les débords de toit sur l’ensemble du bâtiment suffisent à se protéger des surchauffes d’été. La faible pente du toit permet de limiter son impact visuel sur le paysage.

Le projet situé au centre de la parcelle s’organise pour être compacte, fonctionnel et lisible. L’administration en vigie sur l’entrée propose des vues directes sur les espaces de manœuvres, l’entrée des garages, l’atelier et l’entrée principale du site. Les espaces communs s’isolent du fonctionnement du centre pour s’ouvrir vers le paysage paisible. Pour accéder aux garages, les agents parcourent un cheminement organisé du propre vers le sale pour éviter les salissures au sol. 

 

Pour un souci de lisibilité et de sécurité, l’ensemble des garages sont traversants. Le concept de marche en avant est généralisé sur le secteur d’exploitation. Les aires de manœuvres à l’entrée et à la sortie des travées donnent aux véhicules la possibilité de circuler aisément.

Le confort des usagers est assuré par un isolement acoustique de la zone d’exploitation et de l’administration. Les zones sensibles et les zones bruyantes sont naturellement isolées par l’organisation des locaux.

Liés aux travées, le quai de chargement et l’abri à sel nécessitent très peu d’espace. Le quai de chargement accolé à l’abri à sel est pensé dans un souci d’efficacité. Cette configuration, à proximité de la station saumure et des casiers à matériaux, offre un double usage au quai de chargement. Les cases à matériaux et la déchetterie ferment le site au Nord.

La compacité du centre offre un maximum d’aire de manœuvre aux véhicules lourds. Pour limiter tous incidents, un véhicule lourd peut entrer et sortir du site sans avoir à faire de marche en arrière. Séparés des flux routiers les véhicules légers trouvent leur propre fonctionnement au Sud de la parcelle. L’aire de stationnement à proximité de l’administration sécurise les usagers. L’ensemble des cheminements piétons sont distinctement signalé au sol par un marquage routier.

Le système constructif se veut simple et homogène sur l’ensemble du centre d’exploitation et d’intervention. Les murs en béton évitent la corrosion en partie basse. Ils supportent une charpente en bois massif. Le système constructif suit une trame courbe pour obtenir des sections porteuses identiques et donner du dynamisme au centre.

La légèreté est donnée par la présence du polycarbonate qui décolle la toiture du bâtiment. Sa présence pour le secteur d’exploitation apporte un éclairage naturel aux travées. En période nocturne ou en hivers, l’éclairage des garages devient une lanterne témoin de l’activité et un signal pour la RN102.

Les matériaux sont choisis pour leur solidité, leur durabilité et leur impact sur le paysage. En suivant les teintes chromatiques du site, les toitures sont recouvertes d’un aluminium de teinte rouge. San relief et sans équipement, la toiture est serti pour devenir très étanche. Les murs habillés d’un bardage fibro ciment est très résistant et facile d’entretien. Toujours dans la prise en compte des charges de maintenance du centre, le polycarbonate a la particularité d’être très résistant et pérenne.

© Atelier David Fargette au Puy en Velay

  • Facebook App Icon