Pôle multiactivités de Vals (43)

- Lieu : Vals Près Le Puy (43)

- Programme : Construction d'un pôle multiactivités

- Maître d'ouvrage : Commune de Vals Près Le Puy

- Maîtrise d'oeuvre : architecte mandataire : Atelier David Fargette, architecte associé : MW Architectes, BET Structure : BET Rochard & Associés, BET Fluides: AVP Ingénierie, économiste : BMV, BET VRD : AB2R, BET acoustique : SALTO

- Mission : BASE + EXE + OPC

- Coût : 2 784 935€ HT

- Surface de plancher : 1 433 m²

- Livraison : 2019

Le choix du site d’implantation de ce projet montre l’importance pour la commune de venir créer un lien avec la partie historique de la ville. Le projet et ses aménagements urbains vont devenir précurseurs des mutations urbaines.

Le projet aujourd’hui est l’opportunité d’utiliser une large parcelle agricole située à proximité du centre historique. Ce nouvel équipement permet une extension du centre ville et une densification du quartier par la création de futurs logements devant les logements collectifs à l’Ouest et l’extension du lotissement sur la zone Sud du site.
Le nouveau réseau routier permet de désenclaver le quartier par la liaison de la rue Danton et la rue des écoles. Ce tracé urbain améliore le fonctionnement des flux automobiles pour développer des modes de déplacements doux (piétons, vélos,...)depuis le centre vers les zones de logements autour du site du projet.
Le programme proposait une réhabilitation de l’ancienne maison «Bernard» située le long de la rue des écoles. L’implantation actuelle de cette maison vient rompre les cheminements piétons vers le site d’étude. Située en limite de propriété, elle vient fermer la cour de l’école. Pour des questions techniques mais aussi pour une meilleure lisibilité du site nous préférons démolir la maison «Bernard». Cependant, 150m3 de pierres présents dans la maison seront réutilisées pour les aménagements urbains du site (muret pierre,...). La future liaison entre la rue des écoles et la rue Danton redéfinit les accès au site.
Notre implantation vient s’aligner sur cette nouvelle voie. Les bâtis avoisinants comme l’école et les logements collectifs sont déjà dans cet axe d’orientation. La rue des écoles suit quand à elle un développement beaucoup plus segmentée. Les maisons individuelles en simple rez de chaussée ou à étage s’implantent ou en alignement ou en
retrait de la rue. Les trottoirs sont dépourvus de ce développement : plus ou moins large, voir quelques fois inexistants.
Nous souhaitons recréer un front bâti en alignement sur la rue des écoles. Cette implantation va nous permettre de retravailler les liaisons piétonnes jusqu’au centre historique de la ville.

Nous avons réfléchi à une volumétrie simple qui redéfinit une trame et des points de repères dans le site. L’échelle est progressive. Depuis la rue
des écoles, la construction est à l’échelle du site en R+1. La partie salle de sports est quand à elle plus haute en relation avec l’école et les logements collectifs. Le hall d’entrée en simple rez de chaussée sert de liaison entre ces équipements.
Les volumes se superposent pour appréhender une architecture à taille humaine. (hauteur maximum de la construction excédant pas 8m) Le projet forme un «L» en alignement sur la rue des écoles et la nouvelle voie. Ce front bâti permet d’accompagner les circulations piétonnes et automobiles. Cette volumétrie a la volonté de redéfinir les fonctionnements extérieurs de l’école.
A l’Est, nous créons une zone de stationnements à l’échelle du quartier. Son implantation donne une lecture évidente de l’entrée de l’école. Cet espace public permet une sécurisation de la dépose des enfants et une zone de stationnements protégée. Les espaces paysagers sont disposés pour proposer des espaces publics de qualité. Entre l’école et la salle d’activité sportive une végétalisation agrémentée de mobilier urbain permet une lecture distincte du projet et de l’école. Le mobilier permet aux parents d’attendre ou de déposer leurs enfants en toute sécurité.
Le préau est relocalisé entre la salle de motricité et la salle d’activités sportives. Sa disposition ferme la cour de l’école et la rend plus spacieuse.
Le long de la rue des écoles, à l’emplacement de l’ancien préau, nous disposons
le jardin pédagogique.
Grâce à la réutilisation des pierres de la maison «Bernard», nous disposons des murets qui soulignent l’alignement à la rue.
Le projet prend en compte la topographie du terrain. Toutes les entrées sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. L’altimétrie du bâtiment
a été fixée afin d’être à niveau avec l’école. Ainsi le parking Est et la rue des écoles sont légèrement plus hauts que l’entrée principale du bâtiment. Cette inscription dans la pente nous permet de limiter les terrassements. De plus il est prévu un réemploi des matériaux trouvés sur place (pierre de démolition,...).

© Atelier David Fargette au Puy en Velay

  • Facebook App Icon